54-Formation et animations pédagogiques rentrée 2019

Un groupe de travail s'est tenu le 18 juin dernier. Le plan de formation continue et l'organisation des animations pédagogiques pour la rentrée 2019 ont été présentés.

Organisation des animations pédagogiques : adieu circonscript !

A la rentrée 2019, l’inscription pour les animations pédagogiques se fera via l’application académique GAIA.

Les enseignants du 1er degré auront accès aux formations proposées par le plan académique de formation (PAF). Ces formations sont à prendre sur le temps personnel. Elles ne seront pas comptabilisées dans les 18h d’animations pédagogiques.

Contenu du plan d’animations pédagogiques : un parcours imposé à 100% pour les cycles 2 et 3

Comme l’an passé, le plan suivra les directives du ministère précisées dans la circulaire de rentrée 2019.

A lire la circulaire de rentrée et les commentaires du Sgen-CFDT

Cycle 2 et 3 :

  • 9h maths
  • 9h français

Cycle 1 : les enseignants ne sont pas tenus à ce cadre aussi contraint. Le ministère prévoit des formations spécifiques à l’avenir.

Pour le Sgen-CFDT, faute de possibilité de formation continue sur le temps de service, le fait de contraindre à 100% le temps d’animation pédagogique est un obstacle à la libre formation des personnels et des équipes.

Avant les recommandations du nouveau ministère Blanquer, nous avions pourtant trouver un accord avec la DSDEN 54 favorable aux personnels mais sans nier les besoins de circonscription :  parcours de circonscription (6h) et parcours personnel (12h).

Les formations Canopé seront disponibles à l’ensemble des personnels et prises sur le temps personnel.

Un rappel sur les frais de déplacement

Toute participation à une animation pédagogique (parcours imposé ou libre) donne lieu à un ordre de mission et ouvre droit à des frais de déplacement (dans les conditions ci-dessous).

Un remboursement est possible, dès lors que le déplacement se trouve à la fois hors de la commune de sa résidence administrative et hors de sa commune de résidence familiale

Et les formations d’équipes ou d’un collectif d’enseignants ?

Des formations spécifiques à la demande de collectif d’enseignants (une équipe d’école, un groupe d’enseignants de plusieurs écoles) restera possible. Il faudra en faire la demande à son IEN et au bureau de la formation.

Compte tenu de son importance, le Sgen-CFDT a porté cette revendication.

Les contraintes posées par l’application GAIA

L’application circonscript était gérée au niveau départemental et permettait une certaine souplesse de fonctionnement que ne permettra plus GAIA (gestion académique).

Nous craignons que la souplesse laissée à des enseignants pour échanger des animations pédagogiques ne soit plus possible. Quoi qu’il en soit, si vous êtes dans ce cas, nous vous invitons à en faire la demande à votre IEN.

Réunions d’information syndicale

Le cadrage réglementaire prévoit 9h de droit (par an) à participation à des réunions d’information syndicale, déclinées comme suit : 6h sur le temps d’animation pédagogique et 3h possible sur le temps de classe.

Principes fixés pour la rentrée 2019 : 

  • Les 9h pourront être prises sur le temps d’animation pédagogique.
  • Si la RIS se tient le jour d’une animation pédagogique, l’enseignant pourra participer à la RIS. Auquel cas, il devra prévenir son IEN suffisamment à l’avance pour permettre au pilote de l’animation pédagogique de se réorganiser.
  • Si la RIS ne se tient pas en même temps qu’une animation pédagogique, l’enseignant ne peut pas prendre seul l’initiative de l’animation qu’il souhaite remplacer. Il devra en discuter avec son IEN.

Pour faciliter les choses, le Sgen-CFDT publiera un calendrier des RIS pour chaque trimestre.

Nous continuerons bien sûr à proposer des RIS sur demande, dans les écoles, sur le temps de midi ou après la classe. Cette disposition fonctionne bien et semble mieux correspondre à l’emploi du temps des collègues. 

Informations diverses

  • Le Sgen-CFDT a obtenu de la DSDEN la possibilité pour les directeurs faisant fonction de participer aux formations des titulaires, dans la mesure du possible et de l’organisation du service.
  • Les 10 ouvertures de postes de remplaçants pour la rentrée 2019 serviront à augmenter le vivier de brigade formation continue, à destination du sud du département.